Particuliers ou professionnels, isolation d'intérieur avec Déco+ à Rennes

02 99 32 26 62Demande de devis

Isolation de votre maison en Ille et Vilaine

Isolation de votre maison en Ille et Vilaine

L’isolation, dans le cadre d’une rénovation ou d’une construction neuve, est une étape importante qu’il ne faut pas négliger. Votre performance thermique et votre confort en dépendent !


Laine de verre, laine de roche, laine de chanvre, polystyrène, fibre de bois, laine de coton, laine de mouton, laine de lin, plume de canard, polyuréthane, textile recyclé, etc. : les matériaux isolants sont nombreux et n’ont pas tous la même application.


Nous sommes à vos côtés pour vous aider à faire le bon choix et à respecter la règlementation en vigueur. Pour isoler votre logement en toute confiance, contactez nos bureaux de Rennes, en Ille et Vilaine.

 

Isoler les combles

Vous souhaitez réduire votre facture énergétique. Pourquoi ne pas isoler vos combles ? Que votre projet concerne des combles perdus ou des combles aménagés, il devra respecter des exigences de performances imposées par la réglementation thermique RT2012, bientôt remplacée par la RT2020.


Dans le cas d’une construction neuve, la réglementation impose d’utiliser un isolant qui respecte un coefficient de résistance thermique minimum de 8 m²K/W.

 

S’il s’agit d’une rénovation, l’isolation devra répondre à des critères spécifiques de performance, notamment si vous souhaitez bénéficier d’un crédit d’impôt (selon la règlementation en vigueur) :

  • planchers, rampants et plafonds de combles perdus : résistance thermique (RT) supérieure ou égale à 7 m²K/W
  • rampants de toiture et de combles aménagés : RT supérieure ou égale à 6 m²K/W (taux en vigueur en 2019).
ISOLER LES MURS

Isoler les murs

Pour gagner en confort thermique et réduire votre empreinte environnementale, isoler vos murs est une option intéressante, notamment dans le cas d’une rénovation. Deux possibilités : par l’intérieur ou par l’extérieur.

 

Dans le premier cas, le matériau isolant est posé sur la face intérieure des murs. Cette méthode implique une légère perte de surface mais n’impacte pas l’aspect extérieur de votre maison.

 

Dans le second cas, le matériau isolant est appliqué sur la face extérieure des murs. Ceci permet notamment de supprimer les ponts thermiques, sources d’humidité.

 

Ces deux techniques d’isolation imposent, pour bénéficier d’un crédit d’impôt, que la résistance thermique du matériau utilisé soit supérieure ou égale à 3.7 m²K/W.